LE LOGICIEL - CONTROLE PRODUCTION

 
Contrôle les manques de matière :

Permet de savoir quelles opérations disposent des articles nécessaires pour être démarrées. Réduit les interruptions dans la production.

Réservation des produits :

Donne la possibilité d’associer certains produits et équipements à un ordre de fabrication spécifique, pour en garantir la disponibilité. Cela réduit également les interruptions dans la production.

Constitution de stocks :

Il est possible de constituer un stock de sécurité pour les livraisons prévues durant les périodes de vacances. Il s’agit d’un stock de sécurité « dynamique ». Cela permet de garantir les livraisons même en cas d’interruption de la production.

Constitution de stocks :

Il est possible de constituer un stock de sécurité pour les livraisons prévues durant les périodes de vacances. Il s’agit d’un stock de sécurité « dynamique ». Cela permet de garantir les livraisons même en cas d’interruption de la production.

Rapports d’ateliers :

C’est une méthode simple, permettant de vérifier les heures de travail effectives et assurant ainsi un meilleur contrôle des coûts réels. Ils servent de base aux futurs rapports de coûts.

Back-flushing de matériaux/travaux :

Des paramètres intégrés pour l’enregistrement automatique des matériaux évitent d’avoir à faire des rapports sur certains matériaux et/ou travaux. Représente un gain de temps car l’enregistrement se fait d’après les données saisies.

Intégration à la comptabilité :

Il est possible d’intégrer la production à la comptabilité, avec le niveau de détails requis. Cela permet d’assurer un suivi continu du résultat de la société.

Calcul des coûts à posteriori :

Examen des coûts réels et comparaison avec les prévisions. Permet un meilleur contrôle des coûts de production et rend les données accessibles pour l’analyse d’éventuelles erreurs dans le système.